Noooon, elle n'a pas osé ! LA Féliz !

Bah, si ! Rien ne m'arrête. . .

J'y pense depuis que j'ai fait celle de Sarah, version très adaptée de la Féliz en Cendrillon pour l'anniversaire d'une copine, deux semaines avant l'anniv'. Et puis, comme ça, elle ne me réclamera pas la même tenue pour elle, puisqu'elle l'a déjà dans son armoire. . .
Voilà le point de départ.

Furetage dans mes livres de patrons de poupée, bricolage d'un patron maison, adaptation du patron aux tissus choisis (brillants, mais aussi très fluides, donc pas faciles à coudre !) et aux mesures de l'ouvrage (c'est petit quand même !).

mini feliz1

mini feliz2

mini feliz3

mini feliz4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Version extrêmement perfectible, mais :

- il y a bien une sur-robe et une sous-robe

- la robe a des volants un peu partout

- elle se ferme par un ruban et elle est resserée par un élastique au dos (plus précisément trois fils élastiques)

ça reste bien une Féliz, non ?

Juste, parce je me suis torturée les méninges 45 minutes de plus, et que c'est impossible de coudre des bretelles conventionnelles ET d'enfiler la robe à la poupée (moins flexible que la fillette pour cette manoeuvre quoique bien plus patiente durant les essayages !) : les brettelles sont remplacées par un lien au cou. Que dis-je un lien. . . certes un cordon (élastique), mais nul besoin d'aide pour le nouer : il a un fermoir magnétique ! C'est pas beau la vie ! (45 minutes j'y ai passé !). Je ferai bien quelque chose de comparable pour le ruban au dos, on verra. . .

Un patron de ma version ?

(à imprimer sans réduction, échelle 100 %)

N'oubliez pas de me montrer vos versions de la mini Féliz surtout, je suis sûre que vous ferez des merveilles !

Bonne mini couture !

A +,

Aquaryoom